que se passe-t-il a vanves - Le blog de La ruche (alternatives écologiques et solidaires à Vanves)
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 18:00
Une initiative à relayer autour de vous : dans le hall d'accueil du centre administratif, rue Frattacci, se trouve une borne de collecte des paires de lunettes non utilisées. Cette action, mise en place par Optic 2000, permet de donner une deuxième vie à vos lunettes, qui seront triées puis envoyées au Burkina Faso. Cerise sur le gâteau, vous allègerez aussi votre poubelle !

Sont récupérées :
- les montures de lunettes en bon état
- les lunettes optiques
- les lunettes de soleil

Plus d'informations sur cette action

Sur la gestion des déchets, à Vanves ou ailleurs, consultez les autres articles de la Ruche :
Stop aux déchets : plus de 300 foyers ont participé à l'opération menée en Haute Savoie
Déchets toxiques : TRIADIS ne connaît pas le chemin de Vanves
Donner au lieu de jeter
Soirée-débat à Vanves : la réduction des déchets d'emballage : les exposés
Soirée-débat à Vanves : la réduction des déchets d'emballage
Plus d’actions pour moins de déchets
Comment faire du compost ou du lombri-compost ?
Deuxième opération déballage, l'article du Parisien
Testez vos connaissances et vos réflexes anti-déchets
Deuxième opération déballage, la pétition
Deuxième opération déballage : un vrai succès
Gestion des déchets à Vanves : peut mieux faire !
Un week-end de réflexion autour des emballages
Faites un geste pour l'environnement ! Compostez votre sapin de Noël !
A la recherche de "Ma déchèterie mobile"...
Une raison de plus de recycler ses déchets verts
Suivi de l'action déballage du 7 juin 2008 : lettre à Intermarché
Les Vanvéens emballés par la Ruche !
Recycler, c’est bien, produire moins de déchets, c’est mieux

L'album photo de l'action déballage du 7 juin 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 18:54
Karima Delli, Militante associative pour les jeunes mal logés, en quatrième position
et Suzanne Auger, Secrétaire régionale des Verts, en sixième position
Voir la liste complète des 26 candidats Europe écologie en Ile-de-France

TF1 consacrait dans son 20 heures du mercredi 20 mai un reportage à Daniel Cohn-Bendit
Voir la vidéo

Eva Joly était l'invitée de Daniel Desesquelle dans l'émission "Carrefour de l'Europe" sur RFI dimanche 17 mai
Ecouter l'émission

Les prochains meeting d'Europe Ecologie

Meeting de Cesson (77)
Lundi 25 mai - 20H - Gymnase Colette Besson
Avec Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly, Cécile Duflot et Jean-Marc Brulé
Nous sommes au carrefour des crises. L'urgence est écologique, sociale, alimentaire, énergétique, économique et financière. Le système est à bout de souffle !
L'issue est européenne, l'issue est écologiste. La transformation écologique de nos sociétés est la seule solution réaliste.
L'espérance est dans le changement. A nous de le construire, à nous de le porter.
-> Programme et informations

Meeting à Levallois-Perret (92)
Mardi 26 mai - 20h - Palais des sports Marcel Cerdan (Salle Jacques Secrétin)
Avec Eva Joly et Noël Mamère

Samedi 30 Mai, 12h, Ponts des Arts
Un pique Nique écolo est organisé sur le Pont des Arts (M° Louvre ou Rivoli), venez avec votre panier rempli de bonnes choses pour donner un goût de printemps à vos papilles !
En présence de Daniel Cohn-Bendit.

Mercredi 3 Juin à 19h30 : Grand meeting concert au Zénith de Paris
En présence de Daniel Cohn-Bendit, Tête de liste Europe écologie en Ile-de-France, Eva Joly, 2ème de liste, José Bové, Tête de liste dans le Sud-Ouest
Concert à partir de 19h avec TRYO, L'Homme Parle, Les Tambours de la Résistance...

Retrouvez l'actualité d'Europe Ecologie en Ile-de-France

Retrouvez les autres articles de la Ruche sur Europe Ecologie
Interview d'Eva Joly, deuxième de la liste Europe Ecologie en Ile-de-France
Soutenez Europe Ecologie
La Ruche s'engage sur l'Europe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 20:56
La Ruche a tenu samedi après-midi un stand sur les déchets, visité par des curieux se posant des questions sur "Comment trier ?".
C'est en effet une question pas si facile, les consignes différant d'une collectivité à l'autre. L'harmonisation est un chantier auquel devraient s'attaquer des organismes tels que Eco-Emballages. ..
Arc-de-Seine avait fourni de la documentation sur l'organisation de la collecte des déchets et le tri sur son territoire. Un composteur avait même été apporté pour démonstration. Assez décevant, ce modèle de composteur subventionné par Arc-de-Seine : trop volumineux, pas de trappe pour récupérer le compost par en dessous... L'idée est bonne, mais il faut l'adapter aux petits jardins de la communauté d'agglomération !
La Ruche était en compagnie de Vanves en roue libre, autre association vanvéenne, consacrée à la promotion des déplacements à vélo. Grand succès pour leur happening, en présence de la presse et de Françoise Saimpert et Antoinette Girondo, respectivement maire-adjointe et conseillère municipale à la vie assiocative à Vanves. Vanves en roue libre a tracé une piste cyclable reliant la rue Jean Bleuzen, située à Vanves, à la coulée verte, marquant ainsi le manque d'aménagement cyclable et d'anticipation de la municipalité sur ce sujet.
Plus d'infos, des photos sur le site de Vanves en roue libre

Le composteur d'Arc-de-Seine


Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 12:58
Compte-rendu de la réunion publique du 30 avril 2009

En présence de Pascal Cherki, maire du 14è, Anne Hidalgo, maire-adjointe de Paris, Fabienne Giboudeaux, maire-adjointe de Paris chargée des espaces verts, Catherine Margaté, maire de Malakoff, Bernard Gauducheau maire de Vanves et de nombreux maires-adjoints de Paris 14ème et de Vanves ainsi que des personnels de la mairie de Paris et du 14ème

Environ 100 personnes des 3 villes étaient présentes.

1) Interventions des élus

2) Bref historique du projet par Patricia Delcourt-Gassin (politique de la ville) et Christine Baué (urbanisme)
- GPRU depuis 2002 et projet de territoire voté en 2004
- politique de la ville depuis 9 ans : créer des équipements publics, favoriser le développement économique par l'économie sociale et solidaire
- concertation sur la couverture du périph depuis 2001

3) Le jardin public
Fabienne Giboudeaux :
Importance des jardins à Paris :
- question de justice sociale dans les quartiers populaires, lieu intergénérationnel
- développement durable : continuité écologique, suppression des pesticides, économies d'eau, capture du CO2 et de poussière;
- voir celui de la Porte des Lilas : une visite sera organisée en septembre.
Arpentère (architectes paysagistes), Ségic (ingénierie), CGDC (architectes)
- photos de jardins réalisés ailleurs;
- logique des anneaux entourant Paris;
- 4 espaces dans le futur jardin : le square Julia Bartet, la terrasse sur la sortie du périph, la grande dalle, la dalle Est. La dalle est très morcelée, avec des capacités différentes de porter la terre végétale (terre peu profonde et drainante pour laquelle il faudra une végétation adaptée), l'ombre de l'INSEE qui ne concerne pas la terrasse où l'on pourrait faire des jardins partagés;
- vues sur le jardin : intégrer les entrées dans les quartiers environnant;
- quelques éléments du programme : lieux pour se retrouver, jardins partagés, jeux pour les petits, jeux pour les jeunes sur la dalle est. La nuit, la grande dalle sera fermée , tandis que Julia Bartet et la dalle Est resteront ouverts.
Il est prévu de travailler avec les associations.

4) L'équipement intercommunal
Le projet est présenté par Attitudes Urbaines (architectes urbanistes) et Le Frêne (sociologues, société spécialisée dans la consultation des différents acteurs, élus, habitants, associations ). Il s'agit de concrétiser du lien, de désenclaver le quartier (politique de la ville). La concertation durera jusqu'en 2010.

4.1 la programmation
- Phase 1 (30 avril-31 mai) : état des lieux, analyse des besoins pour élaborer des grands scénarios :
entretiens avec responsables de l'équipement, les élus, les conseils de quartier, les associations;
observations sur le terrain : comptage des flux (piétons, cyclistes), micro trottoir...,
communication et recueil des propositions : panneaux dans les 3 villes, livre d'or et questionnaire, consultation internet;
analyse de ces consultations et présentation des résultats au comité de pilotage avec 2 ou 3 scénarios possibles.
- Phase 2 (automne 2009) : réunion publique présentant les scenarii émergeant de la concertation
- Phase 3 : finalisation programme et proposition de fonctionnement

4.2 Première approche du projet
Espace de 1000m2, un lieu de vie à l'adresse des habitants des 3 communes élaboré à partir des 5 thèmes arrêtés dans le cahier des charges :
- tourisme et environnement (randonnée urbaine) ;
- développement économique et emploi ;
- économie sociale et solidaire ;
- culture et animation (ce domaine pourrait également comprendre des propositions d'occupations éphémères). ;
- convivialité et vie de quartier (salle familiale, salles polyvalentes, espace de restauration...).

Contexte urbain :
- articulation avec des lieux lointains (coulée verte...)
- des nuisances subsistent : pollutions, circulation...

Il est prévu un budget de 6 400 000 €

en 2010 : lancement du projet
en 2011 : réalisation avec une livraison en mars 2012

4.3 Comment participer à la réflexion sur le bâtiment intercommunal ?
Le Cabinet Le Frene procède à des interviews, un questionnaire est disponible à la maison de la vie associative de Malakoff et dans les mairies, ainsi que la possibilité de développer sa contribution par écrit.
Autre possibilité par internet depuis le site des mairies .
Plusieurs personnes ont trouvé qu'un mois de concertation en mai, c'était insuffisant.
Le délai est donc porté à 2 mois, jusqu'à fin juin 2009.

5 - Autres débats

Coordination jardin-voirie :  Pascal Cherki est revenu sur la nécessité d'intégrer le plan de circulation au projet.

Porte Brancion : Des Vanvéens sont revenus sur l'aménagement de la porte Brancion. Anne Hidalgo a indiqué de des études sont en cours et a admis que son aménagement fasse l'objet d'une concertation. Le maire du 14° a proposé que cet aménagement soit aussi pris en compte par le comité de pilotage de la concertation.

Les articles de la Ruche sur l'aménagement de la dalle :
Porte de Vanves : exprimez-vous sur le futur équipement
L'aménagement de la Porte Brancion
Aménagement de la dalle couverture du périphérique de la porte Brancion à la Porte de Vanves

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 14:08
La couverture du boulevard périphérique, porte de Vanves, permet de réaliser une nouvelle continuité paysagère et urbaine entre Paris, Vanves et Malakoff. Ces trois communes ont engagé une réflexion commune pour la réalisation d'un équipement intercommunal sur la dalle, face au futur jardin public. Une étude doit permettre de définir les usages et le fonctionnement du futur équipement.
En complément, les trois villes ont souhaité mettre en place une importante démarche d'information et de concertation. De nombreux moyens sont mis à votre disposition pour vous informer, vous exprimer et vous permettre de donner votre avis.

Comment participer dès la première phase de réflexion ?

De nombreux moyens sont à votre disposition pour vous informer, vous exprimer et donner votre avis :
• le 30 avril : une première réunion publique de présentation de la démarche et de discussion autour du lieu, des enjeux et des objectifs.
• une exposition publique organisée à Paris, Vanves, et Malakoff :
- du 4 mai au 31 mai :
Mairie du 14ème,
- du 30 avril au 31 mai :
Mairie de Vanves- Hall de la Mairie, 23 rue Mary Besseyre - Vanves,
Mairie de Malakoff - 1 place du 11 novembre - Malakoff,
Maison de la Vie associative de Malakoff 28 rue Victor Hugo à Malakoff
Centre d'animation situé 18 avenue de la Porte Brancion dans le 15ème.

Le contenu de l'exposition est visible également sur les sites internet de ces villes.

• un registre et un questionnaire à remplir en ligne ou à déposer dans les urnes à disposition sur les lieux d'exposition.
Donnez votre avis en ligne en répondant au questionnaire

Attention ! Dans le cadre de cette première phase, vous avez jusqu'au 30 mai 2009 pour vous exprimer.

Plus d'infos sur le projet

Les articles de la Ruche sur l'aménagement de la dalle :
L'aménagement de la Porte Brancion
Aménagement de la dalle couverture du périphérique de la porte Brancion à la Porte de Vanves

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 13:37
Les Vélib' sont arrivés. Un peu en avance par rapport à l'inauguration officielle prévue à l'occasion de la Fête du Printemps, les vanvéens sont enfin délivrés du complexe qui les étreignait depuis près de deux ans. Comme à Paris en 2007, le Maire est inquiet : et s'il y avait des accidents ? Il faut absolument faire de la communication sur le thème de la sécurité, et M. Lacomère a été chargé d'organiser quelque chose sur ce thème au plus vite... Ce dernier s'est tourné vers la Prévention Routière, une honorable institution sexagénaire animée depuis longtemps par des notables, la plupart du temps issus des rangs des forces de l'ordre, et qui se targue de faire de la formation sur ce sujet.

C'est ainsi que son représentant isséen fut chargé de produire une formation à l'intention des vanvéens. Les vanvéens ? enfin... ceux auxquels on a accès facilement : élus, représentants des conseils de quartier ou des conseils consultatifs, furent invités à assister à cette prestation qui s'est déroulée le mercredi 29 avril entre 18h et 19h dans la grande salle de la mairie.

Nous étions bien une vingtaine, peut-être 25, à assister, médusés, à ce moment d'anthologie.
La Ruche s'en voudrait de ne pas relayer une telle manifestation et d'apporter ainsi sa pierre à une meilleure sécurité de ses concitoyens.

Morceaux choisis :
Rappels tout d'abord de l'accidentologie altoséquanienne et vanvéenne en particulier pour 2007. Pour un sujet « vélo », on a été plus que largement informés puisque le rapport portait sur les deux populations les plus touchées : les piétons et les deux-roues. Ainsi, sur les 2660 accidents corporels dans les Hauts de Seine, près de 1600 impliquaient un 2 roues et 670 des piétons. A Vanves la même année, ce sont 25 accidents (soit moins de 1% des accidents du 92) qui sont survenus, dont 18 impliquent des deux roues et 7 des piétons. Ces statistiques ont été livrées telles quelles, sans commentaires autres que l'augmentation permanente du nombre de deux-roues accidentés.
Et pas un mot sur la proportion de vélos parmi ces impliqués 2 roues alors qu'ils ne représentent que moins de 10% des 1600 accidents en question. (150 (NDLR))

Pour éviter les accidents le monsieur de la PR nous a expliqué qu'il fallait que les piétons fassent attention en traversant... et que tout le monde respecte bien les règles... s'en est suivi une révision des panneaux Lorsque notre intervenant nous dit : « Lorsque vous rencontrez ce panneau...

...que signifie-t-il ? Il fut bientôt interrompu par une abeille qui le rassura en lui disant que cela ne risquait pas d'arriver à Vanves où aucun panneau de ce genre n'existe. Laurent Lacomère se crut alors obligé de rappeler qu'il y avait 200 m de pistes (il voulait parler des bandes) sur la rue de la Paix : c'est ce qu'on appelle « enfoncer le clou ».

Ainsi savez-vous ce que veut dire ce panneau ?

Attention : danger pour les cyclistes (SIC)!

Alors que la salle en délire donnait la réponse suivante pour ce panneau :

« Interdit aux cyclistes » !

Après cette mise en bouche, on en vint à la sécurité des cyclistes proprement dite... Bien sûr, il faut avoir un vélo avec les organes de sécurité en bon état. Mais c'est là qu'on apprit qu'à Vanves on n'aurait pas ce problème avec les Vélib's puisqu'ils seraient tout neufs ! (RE SIC).

On en arriva bientôt aux sanctions... pour le plus grand plaisir des présents qui ne cessaient de maugréer contre ces cyclistes qui font n'importe quoi.

La règle est simple : si on ne respecte pas le code, l'amende c'est 135€. Et si l'agent de police est de mauvaise humeur, il peut vous suspendre le permis de conduire... mais on ne peut pas vous enlever des points... (En fait seul un juge peut suspendre le permis d'un cycliste en revanche la réponse sur les points est exacte quant au montant de l'amende cela dépend des fautes bien entendu NDLR)

On n'échappa malheureusement pas au thème du casque qui sauve « car la tête, c'est ce qu'on a de plus lourd », discours appuyé par l'inévitable représentant de la Fédération de cyclotourisme rappelant qu'il avait justement été victime d'un terrible accident lors d'une randonnée récente et que son casque s'était fendu... et tous de regretter que la demande de la Prévention Routière pour rendre cet instrument obligatoire n'ait pas abouti.
Une abeille eut beau essayer d'expliquer que rendre le casque obligatoire, ce serait tuer les Vélib', on lui rétorqua qu'il n'y avait qu'à venir avec son propre casque (tout le monde se promène en ville avec un casque sous le bras bien sûr...). Laurent Lacomère fit alors la proposition d'installer auprès de chaque station Vélib' un panneau conseillant le port du casque...sous réserve, bien entendu, de l'accord de Monsieur le Maire.

Heureusement 19h sonnaient et la leçon se termina avec une résolution : celle de publier dans Vanves-Infos un rappel des principaux panneaux dont la séance venait de démontrer qu'ils étaient mal connus de tous (et de l'intervenant en particulier NDLR) et que cela « ne peut pas faire de mal ». Cette communication sera bien entendu établie en lien avec des praticiens du vélo.

Nul doute qu'après cet effort de communication, les vanvéens pourront maintenant utiliser leurs Vélib' (neufs) en toute sécurité !!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 18:22
L'enquête publique sur le projet de Schéma de Cohérence Territoriale des Coteaux et du Val de Seine (SCOT) va se dérouler du 18 mai au 4 juillet dans toutes les communes du syndicat mixte.
Le public pourra prendre connaissance du projet de Schéma de Cohérence Territoriale des Coteaux et du Val de Seine au siège du Syndicat Mixte des Coteaux et du Val de Seine, aux sièges des communautés d'agglomérations Val de Seine, Cœur de Seine et Arc de Seine, et dans les communes du périmètre du SCOT aux jours et heures d'ouverture de chaque hôtel de ville ou communautaire :

Siège du Syndicat Mixte des Coteaux et du Val de Seine,
Hôtel de ville de Boulogne-Billancourt, 26 avenue André Morizet
lundi, mardi, mercredi : 8h30-17h30, jeudi : 8h30-12h00 et 14h00-19h15, vendredi 8h30-16h45 et samedi 8h30-11h45.
Commune de Vanves
Hôtel de ville de Vanves, 33 rue Antoine Fratacci
lundi à jeudi : 8h30-12h30 et 13h30-17h30, vendredi : 8h30-12h30 et 13h30-17h00, samedi 9h00-12h00.
Siège de la communauté d'agglomération Arc de Seine
Hôtel de communauté Arc de Seine, 2 rue de Paris, Meudon
lundi à vendredi de 8h30 à 19h00

Le public pourra formuler ses observations sur un registre d'enquête du lundi 18 mai 2009 au samedi 4 juillet 2009 inclus aux lieux et heures indiqués ci-dessus.

Le commissaire enquêteur recevra les :

- lundi 18 mai 2009 de 9h00 à 12h00 à l'hôtel de ville de Boulogne-Billancourt
- mercredi 03 juin 2009 de 14h00 à 17h00 à l'hôtel de ville de Saint-Cloud
- mardi 16 juin 2009 de 9h00 à 12h00 à l'hôtel de ville de Meudon
- samedi 27 juin 2009 de 8h30 à 11h30 à l'hôtel de ville de Boulogne-Billancourt
- jeudi 02 juillet 2009 de 12h00 à 15h00 à l'hôtel de ville d'Issy-les-Moulineaux

Le public pourra adresser pendant cette même période ses observations sur le projet par écrit à l'adresse suivante :
Monsieur le commissaire enquêteur,
Syndicat Mixte des Coteaux et du Val de Seine,
Hôtel de Ville, 26, avenue André Morizet,
92104 Boulogne-Billancourt Cedex,
avec la mention « Enquête Publique SCOT. - Ne pas ouvrir » sur l'enveloppe.

Une copie du rapport et des conclusions motivées du commissaire enquêteur seront tenus à disposition du public, au siège du Syndicat Mixte des Coteaux et du Val de Seine, au 2ème étage. Les personnes intéressées pourront en obtenir communication dans les conditions prévues au titre 1 de la loi du 17 juillet 1978.
Tous les documents sont téléchargeables sur le site du Syndicat Mixte des Coteaux et du Val de Seine.

L'article de la Ruche sur le SCOT :
Le SCOT du Syndicat mixte des Coteaux et du Val de Seine

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 08:47
Vendredi 15 mai place Maurice Nogués
19h30 : animations chantées et cinéma à 21h : Le prix de l'homme, de Roland Moreau, en avant-première

Samedi 16 mai
10h-12h : déambulation dans le quartier pour annoncer la fête.
12h-14h : Pique-nique sur la dalle : chacun déguste ce que l'autre apporte...et stand de nourriture
14h/19h00 : Village associatif sur la Dalle du périphérique
Animations, expositions avec les associations et le conseil de Quartier Didot Porte de Vanves. Ponctuation par l'orgue de barbarie (Cie du Ressort).
14h à 15h : "Conti, conta, contons" : contes autour d'instruments de musiques.
14h30 : Création de la piste cyclable par Vanves en roue libre
15h à 16 h : Musiques Tangentes : atelier d'éveil musical pour les enfants
16h à 17h : Spectacle de marionnettes par la compagnie 360° sud
17h à 18h : Spectacle de magie par Marie-Françoise.
18h à 19h : Pot de fin offert par le Conseil de quartier Didot/Porte-de-Vanves

20h à 23h : Concerts place Maurice Noguès (Paris)
- Slam : NEM
- Mix électro-latino par Gatos Negros
- Mix dub-step par Groms.

20h à 23h : Concerts place de la République (Malakoff)
- Gourbi rock par CSB : Cheik Sidi Bémol
- Jazz manouche-klezmer : Groupe Les Alcolytes

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 18:02
Question sur le Plan Climat Energie
Question sur les moyens municipaux d'information et le droit à l'expression de la minorité
Question sur le projet immobilier rue Jean Bleuzen

Question sur le Plan Climat Energie
La communauté d'agglomération Arc de Seine a approuvé par délibération du 18 décembre dernier le lancement d'une démarche de Plan Climat Energie territorial. Elle doit s'intégrer dans la démarche Agenda 21 décidée par délibération du 5 juin 2008, pour laquelle Arc de Seine est en train de passer un marché d'au moins 126 450 € avec la société INDIGGO. En présentant la démarche Plan Climat Energie territorial le 18 décembre, vous avez invité les maires des cinq communes d'Arc de Seine à signer la Convention des Maires initiée par la Commission européenne. Je cite un passage de cette Convention : "Nous, les Maires, nous nous engageons à...mobiliser la société civile dans notre territoire afin qu'elle prenne part au développement du Plan d'action [en faveur de l'énergie durable] ainsi qu'à l'identification des politiques et des mesures nécessaires pour mettre en oeuvre et réaliser les objectifs du Plan. Le Plan d'action sera produit dans chaque territoire et sera soumis au secrétariat de la Convention des maires dans l'année suivant la ratification de la Convention".
Quels sont, pour l'année 2009, vos projets pour mobiliser la société civile à Vanves ?
Réponse de Monsieur Roche, maire-adjoint au Conseil de quartier du Centre Saint-Rémy, aux espaces publics et aux espaces verts
La démarche du Plan Climat Energie Territorial est un élément majeur du travail d'Arc de Seine en faveur du développement durable.
Cette démarche qui s'inscrit dans le projet d'agglomération de notre Communauté, vient d'être initiée avec le lancement des travaux d'élaboration du plan.
Ces travaux viennent de débuter avec le prestataire retenu par la Communauté d'Agglomération et il fera l'objet d'une large concertation et de la participation que j'espère prolifique des acteurs de la société civile (acteurs économiques, associatifs et même particuliers...).
L'ensemble des moyens d'information de la Communauté d'Agglomération, ainsi que ceux des communes seront utilisés pour faire connaître cette démarche de travail et solliciter des participations ou des idées.
Les organes de participation locale pourront également être mobilisés et tout particulièrement le futur Conseil Economique et Social qui va se créer au sein d'Arc de Seine.
A Vanves, le Comité Environnement et Développement Durable sera évidemment concerné par la démarche.
Dès lors que seront connus les objectifs du plan et qu'il faudra agir pour leur mise en œuvre, un travail de mobilisation plus ciblé des acteurs de la société civile sera mené.
Cette stratégie de mobilisation ne pourra toutefois être élaborée qu'après avoir eu connaissance des principaux objectifs du futur Plan Climat Energie Territorial.

Question sur les moyens municipaux d'information et le droit à l'expression de la minorité
La minorité municipale a très peu de moyens d'expression. Nous nous efforçons de participer activement aux commissions et nous nous appliquons à animer le débat en Conseil municipal. Nous vous avions demandé au Conseil Municipal du 17 décembre si l'on pouvait diffuser sur le site internet de la ville les comptes rendus des conseils municipaux. Nous avons constaté depuis qu'ils y sont. Mais en fait, ce sont plutôt les procès verbaux des séances que nous voudrions voir sur le site, ceux qui rendent compte des débats et des questions orales. Sur les comptes rendus, le rôle de la minorité passe inaperçu. La ville de Vanves a la chance de disposer depuis longtemps de lignes à haut débit, il serait dommage que nos concitoyens ne puissent pas bénéficier de cette haute technologie pour mieux connaître les débats des conseils municipaux. C'est grâce aux comptes rendus exhaustifs qu'ils pourront mieux apprécier les points de vues de leurs élus.
Parlons maintenant de la presse écrite. Dans Vanves-infos, nos noms n'apparaissent que dans la tribune : ils représentent 302 caractères qu'il nous faut soustraire des 2500 caractères que vous nous avez généreusement octroyés. Le reste de Vanves-infos est sous contrôle de la majorité municipale. Mais en plus de Vanves-infos, nous avons aussi reçu en décembre le N°12 de la Lettre du Maire.
Nous souhaiterions savoir quel est le statut et le financement de ce moyen d'information : s'agit-il d'un organe du maire en propre, qu'il finance lui-même, de l'organe de la majorité municipale, financé par un budget qui lui est propre, ou bien s'agit-il d'un organe municipal, payé par le budget communication de la commune, auquel cas une place devrait être faite à l'opposition?
Réponse de Madame Vignaud, maire-adjoint à la culture, à la communication et à la vie vie socioculturelle
La municipalité veille particulièrement à la qualité de l'information destinée aux Vanvéens. Je tiens à préciser que nous publions depuis plusieurs années, les documents relatifs aux Conseils Municipaux sur le site Internet de Vanves, et comme il a été annoncé lors d'une séance antérieure du Conseil Municipal, nous envisageons de diffuser sur le Net, le compte rendu intégral de nos séances publiques.
S'agissant d'« En Clair », vous soulignez à juste titre qu'il s'agit de la Lettre du Maire qui est destinée à aborder les sujets d'information locale de façon plus approfondie. Ce type de parution publiée par la ville est classique dans les communes et cela quelle que soit la couleur politique de l'équipe élue.
Conformément au règlement interne du Conseil Municipal, les groupes politiques disposent d'un espace dans « Vanves Infos » pour s'exprimer. Ils sont aussi libres de mettre en œuvre leurs propres moyens de communication sur papier ou sur le Web pour diffuser leur vision de la vie politique locale.

Question sur le projet immobilier rue Jean Bleuzen
Le 14 avril dernier, le projet immobilier de la rue Jean Bleuzen (situé aux 27, 33 et 35 de la rue Jean Bleuzen, ainsi qu’au 5 rue Barbès) était présenté aux riverains en présence des promoteurs immobiliers.
Un projet immobilier prévu dans le programme de la majorité, mais bien loin de la mixité de l’habitat également promise !
En effet, ce projet privé comprendra une résidence hôtelière haut de gamme de 168 unités, 29 logements haut de gamme, ainsi qu’une brasserie et une salle de sport en rez-de-chaussée.
Les travaux avaient été annoncés pour la fin 2008, puis pour le début de l’année 2009 lors de la réunion publique du quartier du Plateau du 3 décembre dernier.
Les riverains concernés par ce projet et qui auront à subir les nuisances du chantier, ne disposent d’aucune information quant au réajustement du planning des travaux dont la durée annoncée est de 22 à 23 mois.
Quels éléments pouvez-vous nous donner ce soir sur ces travaux, notamment sur la première phase de démolitions ?
Réponse de Monsieur Voisine, maire-adjoint à l'urbanisme
La durée prévisionnelle du chantier est de 25 mois (démolitions incluses), répartis de la façon suivante :
- Démolitions (préparation de chantier incluse) : 3 mois à compter de la fin du troisième trimestre 2009.
- Terrassement : 3 mois.
- Gros œuvre : 8 mois.
- Second œuvre : 10 mois.
- VRD : 1 mois.
La livraison de l’opération interviendrait alors au cours du deuxième trimestre 2011.


Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 21:29
La visite du ministre
Gloire méritée pour Le Panier vanvéen : c'est cette AMAP qui a été choisie par le ministre de l'agriculture, Michel Barnier, qui voulait voir de près « comment ça marche, les AMAP ». Arrivé sur place vers 18h30 le 14 avril, en compagnie restreinte mais avec des journalistes tout de même, il s'est empressé de serrer autant de mains qu'il en pouvait prendre dans le minimum de temps. Cerné par Claire Martin-Gousset et François Papy, respectivement présidente et vice-président de l'AMAP, et de Laurent Marbot, l'agriculteur qui approvisionne l'AMAP, tous trois ravis de lui exposer les principes des AMAP et de lui parler des atouts de la terre, il se prêta volontiers aux questions des journalistes et des amapiens pendant que la distribution des paniers de légumes bios battait son plein.
Le ministre - bientôt démissionnaire pour cause de campagne électorale européenne - a eu beau jeu d'annoncer qu'en rupture avec ses prédécesseurs, il allait aider les AMAP car il est convaincu, a-t-il affirmé, que « les circuits courts et l'agriculture de proximité sont particulièrement intéressants » (il n'est pas très difficile d'être pour : vous en connaissez beaucoup, en ce moment, des domaines où il y a 3 fois plus de demande que d'offre ?), ajoutant même que « c'est particulièrement vrai dans les régions touristiques, en montagne ou aux abords des grandes agglomérations qu'il fallait absolument maintenir l'activité agricole ». L'occasion était trop belle et Pierre Toulouse, l'élu Vert à la mairie de Vanves, s'empressa de requérir son soutien contre l'installation d'un circuit de F1 aux Mureaux et contre l'OIN (Opération d'intérêt national) de Saclay qui si elles se réalisaient aboutiraient au gaspillage d'excellentes terres agricoles pour des projets bien peu écologiques.
Oubliant de répondre sur la F1, le ministre tenta de rassurer les amapiens en affirmant qu'il était très important de faire de la formation et de la recherche et qu'à Saclay allait s'installer un grand complexe agronomique.

Et la mairie de Vanves dans tout ça?
Pendant ce temps, en l'absence du maire, ses adjoints Bernard Roche et Françoise Saimpert se tenaient à l'écart et rongeaient manifestement leur frein. Il est vrai qu'ils s'étaient vus interpellés par la présidente de l'AMAP, encore furieuse du refus de la majorité municipale d'accorder une subvention à l'AMAP qui souhaitait co-financer avec la mairie des paniers solidaires (voir l'article sur la mairie de vanves et les subventions aux associations).
Après avoir tâté quelques légumes (courges, poireaux, panais, persil, roquette, radis, civette... hmmm!) et affirmé que lui, la pousse d'épinard, il la mangeait crue (quand un amapien la préférait en tarte), le ministre, visiblement satisfait, s'en retourna vers sa voiture officielle, rapidement rejoint par les deux adjoints au maire enfin libres de s'exprimer hors du contrôle des amapiens. A leur grande surprise, ils entendirent le ministre les tancer « Vous pourriez tout de même les aider... » confirmant qu'il avait bien reçu le message du Panier vanvéen.
Une fin d'après-midi intéressante pour les intérêts défendus par les AMAP et les amapiens, et pas négligeable dans l'optique de la campagne électorale de la tête de liste UMP en Ile-de-France, comme France 3 s'est plu à la rappeler pour conclure le reportage que la chaîne a diffusé dans l'édition régionale du 12/13 et le Soir 3 national du 15 avril. Voir aussi le site du Ministère de l'Agriculture.

Voir le film de la visite sur le site du ministère de l'agriculture
Voir le film fait par le réseau des AMAP Ile-de-France, chez Laurent Marbot, sur le thème des couveuses

Les articles de la Ruche sur le projet de circuit de Formule 1 à Flins
Circuit de F1 controversé: «le problème est réglé»
Quand le tout-automobile passe, le bio trépasse
Un circuit de Formule 1 dans les Yvelines ?

Les articles de la Ruche sur les AMAP, l'approvisionnement local et l'agrigulture durable
Le mouvement global d'exode rural fait entrer la faim dans les villes
Cinquième lettre d'info du Réseau des AMAP d'Ile-de-France
Quelle politique agricole commune face à la crise alimentaire mondiale ?
Soutenir l'agriculture durable par l'achat collectif de terres
Quatrièmes rencontres parlementaires de l'agriculture durable
Première fête des AMAP d'Ile-de-France
Quatrième lettre d'info du Réseau des AMAP d'Ile-de-France
Après un test concluant à Aix-en-Provence, les étudiants ont leur Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne)
Le régime "locavore", délices et délires

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article

Les actualités de la Ruche

Recherche

Liens