que se passe-t-il a vanves - Le blog de La ruche (alternatives écologiques et solidaires à Vanves)
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 18:16

Jeudi 20 Novembre 2014 20:30 / Projection / débat - Grand public

La vie nouvelle des Hauts de Seine Sud, le groupe CCFD-terre solidaire de Vanves et la ruche de Vanves (alternatives écologiques et citoyennes) vous invitent le 20 novembre à 20h30 précises à la projection du film "Food Savers", dans le cadre du Festival ALIMENTERRE et de la Semaine de la solidarité internationale.

Suite au film, une discussion autour de la question "Et nous que pouvons-nous faire ?" aura lieu avec Elodie Fradet, co-auteure de «Le grand débordement », et Kaméra Vésic de Pik Pik environnement.

Organisé par La vie nouvelle des Hauts de Seine Sud, le groupe CCFD-terre solidaire de Vanves et la ruche de Vanves

Salle Murillo

4 rue Murillo

92170 Vanves

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 11:42

Communiqué de l'Agence locale de l'énergie de GPSO

Le jeudi 24 avril, l’Agence Locale de l’Energie et la ville de Vanves vous invitent à une conférence pour comprendre comment réaliser un audit énergétique en copropriété et parvenir à utiliser les résultats pour mettre en œuvre des travaux ambitieux. Vous bénéficierez de conseils méthodologiques et de retours d’expérience qui vous aideront à passer à l’action.

A l’occasion d’une conférence le jeudi 24 avril à Vanves, l’Agence Locale de l’Energie vous propose de bénéficier de retours d’expérience sur la réalisation d’audits énergétiques en copropriété. Différents intervenants seront présents pour vous éclairer sur la méthodologie à appliquer pour vous lancer dans la mise en place d’un audit énergétique permettant de dresser un état des lieux indispensable avant la réalisation de travaux d’économies d’énergie.

Des aides financières sont elles toujours mobilisables malgré l’obligation réglementaire ? Comment faire adhérer l’ensemble des copropriétaires à la démarche ? Comment réaliser un cahier des charges véritablement adapté à votre copropriété ? Comment utiliser les résultats pour parvenir à la réalisation de travaux ambitieux ? 

Cette soirée sera l’occasion de poser toutes vos questions d’ordre technique, méthodologique ou financier et de recueillir des conseils de spécialistes pour bien démarrer votre projet. 

Une conférence organisée par l’Espace Info Energie GPSO Energie, membre du réseau Rénovation Info Service.

Informations pratiques

Jeudi 24 avril 2014 – 19h-21h à Vanves

Entrée libre, sur inscription au 0800 10 10 21

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 14:41

La Ruche est membre depuis quelques mois de l'association "Les jardins de la Douve" qui gère les jardins partagés du Parc Anna-Marly à la croisée du 14ème, de Vanves et Malakoff (au dessus du périph).

Qu'est-ce qu'un jardin partagé ?

C'est un lieu ouvert sur le quartier qui favorise les rencontres entre les générations et les cultures. Il permet de tisser des relations entre les différents lieux de vie de l'arrondissement : écoles, maisons de retraite, hôpitaux… Dans ce jardin, respect de l'environnement et développement de la biodiversité sont de mise. Un tel jardin est confié à une association par convention pour une durée limitée (1 an renouvelable jusqu'à 5 ans).

"Les jardins de la Douve" a signé la Charte Main-Verte dont nous vous proposons un extrait.

Charte Main-Verte (extrait du document de la Mairie de Paris)

Démarche participative

La Ville de Paris souhaite encourager le développement de jardins collectifs s'appuyant sur une démarche de concertation et d'implication forte des habitants. La Ville soutient les jardins collectifs dans toute leur diversité, qu'il s'agisse de jardins collectifs d'habitants, de jardins pédagogiques, d'insertion, de jardins familiaux ou autres, dans la mesure où le jardin est le fruit d'une création collective et concertée. La participation des habitants à la vie du jardin (plantations, fêtes, événements
culturels…) et à la gestion du site, sera encouragée et devra permettre le développement d’une présence végétale dans la ville. Ceci s'inscrivant dans la démarche de développement durable initiée par la municipalité.

Création de lien social

Un Jardin Partagé est un lieu de vie ouvert sur le quartier, convivial, qui favorise les rencontres entre générations et entre cultures. Un Jardin Partagé contribue à valoriser les ressources locales en tissant des relations avec d'autres structures (associations, établissements d'enseignement, maisons de retraite, centres sociaux, hôpitaux…).

Respect de l'environnement

Un Jardin Partagé est un terrain d'expérimentation pour des pratiques respectueuses
de l'environnement. Il participe au maintien de la biodiversité en milieu urbain et à la
diffusion des connaissances sur ce milieu.

Accompagnement

La Ville a mis en place le programme Main Verte pour accompagner les porteurs de projet qui désirent s'inscrire dans le cadre défini par cette Charte. L'association partenaire se verra proposer par la Ville (Direction des Parcs,
Jardins et Espaces Verts) :

  •  le label Main-Verte. Le jardin sera intégré dans le réseau Main Verte des jardins partagés de Paris. Il bénéficiera ainsi d'échanges et de documentation, et recevra une information sur les programmes de cours de jardinage. Il pourra être associé aux manifestations organisées par la Ville.
  • une expertise technique, ainsi que des conseils sur les pratiques respectueuses de l'environnement adaptées à Paris.
  • un accompagnement méthodologique, si nécessaire, assuré par une association référente, ayant compétence dans le domaine.
  • une convention d’occupation et d’usage qui précisera pour chaque jardin toutes les modalités d'application de la présente Charte.

En signant cette Charte, l'Association devient membre du réseau Main Verte et s'engage à respecter les points suivants :

Ouverture au public

  • Ouvrir le jardin quand l'un des membres de l'association est présent.
  • Une ouverture de deux demi-journées par semaine dont de préférence une le week-end.

Convivialité

  • Organiser au moins un événement public par saison de jardinage.

Communication

  • Afficher de manière visible son nom, les modalités d'accès au jardin, les activités proposées et les dates de réunion.
  • Apposer le logo Main Verte sur le jardin

Fonctionnement

  • Elaborer collectivement et porter à connaissance les règles de fonctionnement du jardin.

Gestion du site

  • Maintenir le jardin en bon état, enlever les détritus.
  • Privilégier une gestion écologique du site (éviter autant que possible les produits phytosanitaires, les pesticides et les engrais chimiques, les gaspillages en eau, développer le compostage de proximité et la récupération des eaux de pluie, planter des essences adaptées au sol et au climat,...)
  •  Veiller à la conformité des usages avec la destination pour laquelle le jardin a été attribué (pas de stationnement, pas d’habitation,…).

Divers

  • Prendre une assurance responsabilité civile.

Une évaluation de l'action de terrain aura lieu chaque année et fera l’objet d’un  ompte-rendu disponible en mairie d'arrondissement.

 

Suivez la vie des Jardins de la Douve sur http://lesjardinsdeladouve.blogspot.fr/ et venez rencontrer les jardiniers sur place le samedi matin et le mercredi matin (vous serez sûr d'y trouver du monde à ces moments-là): https://mapsengine.google.com/map/edit?mid=zBWGyOd3mJgs.kdtskXSFEWsg

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 08:35

Pour Vanves, onze sites d'installation d'antennes relais et autres stations sont mentionnés sur la carte de l'ANFR (Agence Nationale des FRéquences) : voir la carte. Plus de la moitié sont installées sur les toits de HLM. Sur chaque site, il peut y avoir plusieurs antennes installées. Il n'y a pas d'accord entre les fournisseurs et donc chacun installe les antennes dont il estime avoir besoin.

Plusieurs établissements scolaires sont à proximité, c'est à dire à moins de 200 mètre d'une antennes : l'école maternelle Lemel (1 site), les écoles Marceau, Gambetta et Fourestier (2 sites), le collège Saint Exupéry (1site) et le lycée Michelet (1site). Aucune fiche d'analyse des cabinets spécialisés agrémentés par l'ANFR ne mentionne la proximité de ces établissements scolaires. On peut voir ces fiches depuis la carte en cliquant sur les drapeaux numérotés.

Comme pour le tabac, l’amiante, le bisphénol, les risques sont officiellement minimisés, les études traînent et les installations s’accélèrent.

Au nom du principe de précaution, nous agissons pour :

  • la consultation des riverains préalable à l’installation d’antenne ;
  • des zones zéro antenne à moins de 100m d’écoles, de crèches ou de centres de santé ;
  • une mutualisation des installations entre les différents opérateurs ;

et soutenons la proposition de loi déposé le 23 janvier 2014 en ce sens par la députée EELV Laurence Abeille.

LES PORTABLES, LA WI-FI, INDISPENSABLES MAIS...

Quelques gestes simples :

  • pas de portable à un enfant de moins de 15 ans ;
  • téléphoner avec une oreillette ;
  • privilégier les SMS ;
  • ne pas téléphoner dans des zones de mauvaise réception ni en cours de déplacement (TGV, métro...);
  • éloigner le téléphone juste après la numérotation; 

Et pour la Wi-Fi :

  • débrancher les livebox la nuit ;
  • préférer chaque fois que possible un système filaire à la wi-fi, et déconnecter celle-ci au niveau de votre livebox (en général depuis la page web de gestion de votre abonnement, cela dépend de votre fournisseur et de votre matériel)

Il est possible de faire mesurer gratuitement l’intensité des ondes dans votre habitation : http://www.service-public.fr/actualites/002936.html

Qu'est-ce que l'ANFR ?
Les fréquences radioélectriques appartiennent au domaine public de l'État. Celui-ci a confié à l'Agence nationale des Fréquences des missions de planification, de gestion de l’implantation des émetteurs, de contrôle et enfin de délivrance de certaines autorisations et certificats radio. http://www.anfr.fr/fr/anfr.html

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 09:57

Compte-rendu de la conférence de Marc Cendrier, de l'association Robin DesToit, invité par La Ruche

- Présentation de l’association Robin des Toits

- Historique de la téléphonie mobile / ondes :

o 2G (GSM) (deux bandes de fréquence 900MHz et 1800Mhz) audio uniquement

o 3G (UMPS 2300MHz) : +son +images, + un peu Internet

o 4G : il y aurait une augmentation de 50% de l’intensité de l’émission

o Wifi : fréquence de fonctionnement dangereuse (voir plus bas)

o Wimax (30 à 40 kms de portée)

o DECT (téléphone fixe sans fil)

o Bluetooth

NE PAS CROIRE LE DISCOURS DES OPERATEURS

Les opérateurs ont dit : "les ondes des portables peuvent peut-être poser problème, mais pas celles des antennes, elles sont trop loin" : mensonge !

- Une antenne qui n’envoie pas de communication à un portable, envoie quand même des informations en permanence. Mais l’émission est faible. Alors que pour les portables, l’émission est forte, mais ils n’émettent que lors de la communication.

- Or, les études scientifiques ont montré que des émissions faibles en continu, ou des émissions fortes de temps en temps, occasionnent les mêmes problèmes physiologiques chez l’homme.

Globalement, le discours officiel comme quoi « il parait que ces ondes font mal mais on ne sait pas vraiment… » est un mensonge : Les faits et processus physiologiques sont connus des scientifiques.

LES ONDES DES PORTABLES SONT TOXIQUES

Certaines ondes électromagnétiques sont toxiques pour l’homme (ex : UV) alors que d’autres peuvent être bénéfiques (certaines permettraient d’aider à reconstruire les os). Qu'en est-il des ondes utilisées par nos portables?

Depuis 50 ans l’industrie a commencé à commercialiser des appareils qui produisent des ondes.

Or, au départ ce sont les militaires qui utilisaient les fréquences qu’utilisent nos portables. Mais ils ce sont aperçu que les techniciens militaires qui s’occupaient de ces technologies attrapaient des maladies (toujours les mêmes types de maladies)

La téléphonie mobile à deux différences par rapport à ce qui existait avant :

- Il y a deux ondes, de fréquences différentes, qui sont envoyées en même temps

- les ondes sont envoyées par saccades

Les fréquences particulièrement basses ne sont toxiques que lorsqu’elles rentre en résonance avec les fréquences du cerveau (ondes Alpha, Omega, …)

Une antenne (1 source, jusqu’à 8 cibles) envoie des paquets d’ondes de 4 centièmes de secondes. L’oreille interne recueille le son (via le téléphone portable), le transforme en émission électromagnétique, et l’envoi au centre auditif. Les cellules du centre ont un temps de réaction de l’ordre de la centième/ milliseconde, alors que pour le centre auditif c’est de l’ordre de la seconde/de la dizaine de secondes. Et même si la communication parait continue (pour le centre auditif), les cellules, individuellement, n’apprécient pas du tout ces ondes qui leur arrivent par saccades.

Par ailleurs, le Wifi serait la technologie la plus dangereuse de toutes parce que, d'après le Site RobinDesToits, la fréquence de fonctionnement de 2450Mhz correspond à l’agitation des molécules d’eau (comme le fait un four micro-onde), dont notre corps est majoritairement constitué. Le Wifi est généralement utilisé par le biais des « Box » des opérateurs, permettant d’accéder à Internet. Un bouton sur le devant du boîtier devrait normalement permettre de l’activer/désactiver. Mais ce n’est pas le cas. D’après le site Robin des toits, il faut passer par le menu de la console d’administration de la box pour le désactiver, voir le lien http://www.robindestoits.org/Comment-desactiver-le-wifi_a227.html.

EFFETS DE CES ONDES SUR NOTRE CORPS

1ère perturbation physiologique primaire : Les vaisseaux sanguins ont une paroi plus forte et plus étanche que les autres organes car la circulation du sang est importante pour le corps (le sang est un vecteur d’information pour le corps). C’est également le cas pour le cerveau : cela s’appelle la barrière hémato-encéphalique, un filtre qui empêche les toxines de passer.

Or les émissions fortes des portables, lorsqu’on le colle à l’oreille, fait baisser cette barrière.

2ième perturbation : La mélatonine (hormone) elle régule et ordonne les rythmes généraux du corps (rythme cardiaque, pulmonaire, le rythme du sommeil,…)

Les émissions des portables peuvent perturber et entraîner des troubles du sommeil, ce qui induit une augmentation du taux de dépressions nerveuses. Il y aurait quatre fois plus de suicides chez des gens qui se trouveraient à proximités de sources d’émissions.

3ième perturbation : notre corps contient environ 10000 milliard de cellules vivantes, de 4 centième de millimètre de diamètre. Chaque cellule contient 1 milliard de milliard d’atomes. La paroi des cellules à des trous, appelés canaux ioniques, permettant un échange entre l’intérieur et l’extérieur de la cellule (de la taille de grandeur de l’atome). Les ions (atomes chargés négativement) qui régulent les entrées/sorties par ces trous peuvent être perturbés par les émissions des portables.

4ième perturbation : L’ADN de notre corps, est une molécule géante, et de ce fait est fragile. Il peut arriver qu’elle se casse en partie, et a des capacités de se « réparer » dans certaines proportions. Or les émissions des portables peut engendrer des cassures dans la chaîne ADN qui ne sont pas réparables. Et la cassure de l’ADN est la source principale d’apparition de cancers.

Lise des maladies qui peuvent apparaître lorsque l’on vit dans un milieu « baigné » par les ondes : maux de têtes, nausées, dépressions, vertiges/chutes, pertes de concentration (notamment pour enfants)

La 4g serait également une cause de l’augmentation des (A)ccidents (V)asculaires (C)érébraux.

COMMENT SE DEFENDRE?

- S’informer (site Robin des toits) et informer son entourage.

- Le site mesures-cqfd.com, partenaire de Robin des Toits, peut réaliser des mesures d’ondes dans les habitations (prestation payante)

- Lorsqu’un opérateur veut placer une antenne dans une copropriété, celle-ci doit être approuvée à l’unanimité (100%) (A CONFIRMER)

- Le professeur Dominique Belpomme est un des rares docteurs à avoir ouvert ses consultations aux personnes Electro Hyper Sensibles. Sachant qu’actuellement, les EHS ne sont pas officiellement reconnu en France.

  DSC03882

 

  A noter qu’une personne présente à cette conférence a trouvé surprenant que les ondes soient présentées de façon si négative alors que pour elle il n’y a pas de problème avéré. Elle s’est présentée comme ayant une formation scientifique (doctorat), travaillant chez Orange, et a été malheureusement rapidement « rabrouée » par certaines personnes présentes, ce qui explique sans doute qu’elle soit partie assez rapidement de la conférence, sans nous donner un quelconque argument scientifique à opposer à ce qu’a dit Mr Cendrier.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 14:24

La Ruche vous invite à une soirée-débat

 

le jeudi 23 janvier à 20h30

Salle Murillo
4 rue Murillo, à Vanves


avec Marc Cendrier de l’association Robin des Toits

tower-36027_150.pngrays-231631_150.jpgfacade-206925_150.jpgcity-146681_150.pngwifi-158401_150.png


 

Y a-t-il des risques ? Et la 4G ? Qui décide des installations ? Qui contrôle ? Quel débat démocratique ? Et le principe de précaution ? Quels intérêts économiques…

 

Venez partager vos questionnements, vos témoignages et vous informer sur ce sujet pour lequel il est souvent difficile d'obtenir des réponses claires de la part des instances publiques.

Une soirée organisée et animée par des associations qui souhaitent une meilleure information des citoyens.

 

Entrée libre et gratuite

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 14:21
Le mercredi 22 janvier 2014, l’Agence Locale de l’Energie vous propose en collaboration avec la ville de Vanves, une balade nocturne à la découverte des déperditions thermiques des bâtiments. Parcourez les rues de la ville avec un conseiller énergie équipé d’une caméra thermique et visualisez les sources de déperditions de chaleur des habitations !
 
Par où la chaleur s’échappe-t-elle des bâtiments ? Comment y remédier ? Pour vous aider à voir et comprendre l’invisible, l’ALE vous propose de participer à un parcours urbain nocturne animé par un conseiller Info Energie équipé d'une caméra thermique. Celle-ci permettra de visualiser les déperditions de chaleur des façades, menuiseries, volets (…) et de comprendre l’intérêt d’une isolation performante de votre logement.
 
Le parcours sera suivi d’un échange convivial au cours duquel le conseiller Info Energie analysera les images thermographiques prises lors de la soirée et répondra à toutes vos questions concernant l’isolation des bâtiments et les aides financières mobilisables pour réaliser des travaux.
Venez nombreux !
 

Informations pratiques

Mercredi 22 janvier 2014 à Vanves (19h30 – 22h00)

Inscription gratuite au numéro vert : 0 800 10 10 21 (appel gratuit)
Lieu de rendez-vous communiqué lors de l’inscription

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 16:07

Une proposition de l'Agence locale de l'énergie.

Le mercredi 22 janvier 2014, l’ALE propose aux habitants en collaboration avec la ville de Vanves, une balade nocturne à la découverte des déperditions thermiques des bâtiments. Les participants parcourront les rues de la ville avec un conseiller énergie équipé d’une caméra thermique et visualiseront les sources de déperditions de chaleur des habitations.

Par où la chaleur s’échappe-t-elle des bâtiments ? Comment y remédier ? Ce parcours urbain nocturne permettra aux participants de visualiser les déperditions de chaleur des façades, menuiseries, volets… et de comprendre l’intérêt d’une isolation performante de leur logement.

Le parcours sera suivi d’un échange convivial au cours duquel le conseiller info énergie analysera les images thermographiques prises lors de la soirée et répondra à toutes les questions concernant l’isolation des bâtiments et les aides financières mobilisables pour réaliser des travaux.

Mercredi 22 janvier 2014 à Vanves (19h30 – 22h)

Inscription gratuite au numéro vert : 0 800 10 10 21

Lieu de rendez-vous communiqué lors de l’inscription

Programme prévisionnel disponible sur www.gpso-energie.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:18

La Mairie a convoqué les membres du comité consultatif Environnement/Développement durable

à une réunion le mercredi 16 octobre à 19h30 dans la salle Henri Darien de l'Hötel de Ville. A l'ordre du jour :

1) Présentation des enjeux et objectifs stratégiques de l'Agenda 21, validés par le comité de pilotage de la démarche.

2) Identification de pistes d'actions pour répondre à ces objectifs.

Je pense que vous pourrez participer à cette réunion même si vous ne faites pas partie du comité Environnement/Développement durable. On a peu parlé à Vanves de l'Agenda 21 et du Plan climat énergie territorial, pourtant adoptés à GPSO depuis mars 2011. Il faut donc saisir les occasions de s'informer et de donner son avis pour s'associer à ce projet intéressant et utile pour lutter contre le dérèglement climatique.

Claire Papy, conseillère municipale EELV, membre du comité de pilotage

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 20:45

Petite promenade cet après-midi au cours de laquelle j'ai découvert le jardin Anna-Marly sur la couverture du périphérique. Très plaisant à l'oeil, moderne, original, joli et surtout CONVIVIAL.

Allez vite le découvrir et surtout n'oubliez pas le grand drap pour vous allonger sur l'herbe, rêver et oublier les automobiles qui vous passent sous les fesses.Tiens, quelqu'un sait si on peut y pique-niquer? J'ai oublié de regarder...

Encore peu de monde pour une journée si ensoleillée mais bientôt les jardiniers amateurs et partageurs animeront joyeusement le petit coin qui leur est réservé.La Ruche a d'ailleurs réservé une parcelle.

Puisqu'"Une image, c'est mille mots", voici quelques photos:

 

20130707 171157

Entrée du jardin côté Vanves

20130707_165253.jpg

Coins ombragés ou ensoleillés

 20130707 165258

Promenade en hauteur

 20130707 165558-copie-1

Le coin des jardiniers... encore en friche

 20130707 165230-copie-1

Un petit air de musique c'est mieux que les moteurs

 20130707_165848-copie-1.jpg

Les insectes aussi ont leur place

 

A profiter toute l'année!


Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il à Vanves
commenter cet article

Les actualités de la Ruche

Recherche

Liens