actions de la ruche - Le blog de La ruche (alternatives écologiques et solidaires à Vanves)
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:28

FESTIVAL DE FILMS ENVIRONNEMENTAUX

Vanves – Théâtre du lycée Michelet et cinéma municipal

Entrée libre et gratuite

  • Samedi 10 avril, 14h30 au Théâtre du lycée Michelet

Microcosmos : le peuple de l'herbe

de Claude Nuridsany et Marie Pérennou (1996) – 75 minutes

2010, année internationale de la biodiversité : une excellente occasion de voir ou revoir ce merveilleux voyage sur terre à l'échelle du centimètre. Ses habitants: insectes et autres animaux de l'herbe et de l'eau.

Débat avec Yann Fradin, directeur-fondateur d’Espaces, association d’insertion par l’écologie urbaine. Espaces agit notamment sur les berges de la Seine et sur le talus ferroviaire à l’entrée de Vanves, porte Brancion.

Le débat sera suivi d’un goûter.

Parc du lycée Michelet - Samedi 10 avril, 16h30

Visite du rucher et du potager pédagogique

  • Samedi 10 avril, 17h30 au Théâtre du lycée Michelet

Un avenir… à quel prix ?

de David Martin (2009) – 52 minutes

Documentaire présenté au sommet de Copenhague

Si nous voulons éviter la catastrophe climatique annoncée, il nous faut impérativement réduire les émissions de CO2 par deux, à l’échelle de la planète. C’est le minimum vital. Marché du carbone, fiscalité contraignante, etc. Le prix que nous attribuons au carbone est celui que nous donnons à notre avenir… A celui de nos enfants.

Débat avec David Martin, réalisateur du film.

  • Samedi 10 avril, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet

Solutions locales pour un désordre global

de Coline Serreau (2010) – 115 minutes

Caméra au poing, Coline Serreau a parcouru le monde pendant près de trois ans à la rencontre de femmes et d’hommes de terrain, penseurs et économistes, qui expérimentent localement, avec succès, des solutions pour panser les plaies d’une terre trop longtemps maltraitée.

Débat avec Coline Serreau, réalisatrice du film et de « La Belle Verte ».

  • Mardi 13 avril, 20h30, Cinéma Municipal de Vanves

Le temps des Grâces

de Dominique Marchais (2009) – 123 minutes

Une enquête documentaire sur le monde agricole français d’aujourd’hui, à travers de nombreux récits : agriculteurs, chercheurs, fonctionnaires, écrivains... Un monde qui parvient à résister aux bouleversements qui le frappent – économiques, scientifiques, sociaux... – et qui, bon gré mal gré, continue d’entretenir les liens entre générations. Un monde au centre d’interrogations majeures sur l’avenir.

Débat avec Matthieu Calame, ingénieur agronome, auteur d’Une agriculture pour le XXIe siècle et La tourmente alimentaire. Pour une politique agricole mondiale, Jean-Louis Colas et Laurent Marbot, paysans.

  • Mercredi 14 avril, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet

Déchets à ménager

de Cécile Coureau (2007) – 52 minutes

Nous produisons toujours plus de déchets. En France, ce sont 30 millions de tonnes de déchets ménagers qui doivent être traités chaque année. Et ce constat est loin de diminuer... Les décharges et incinérateurs débordent. Que faire de cette montagne de déchets ? C'est devenu l'objet d'un débat quotidien entre citoyens, industriels et élus. Le problème des déchets est toujours vu sous l'angle de l'élimination, alors que la réponse se trouve en amont : comment produire moins de déchets ?

Débat avec Sébastien Lapeyre, directeur du Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets (CNIID).

Voir l'article de la Ruche sur les enjeux du film

  • Jeudi 15 avril, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet

Se déplacer en 2040

de Philippe Baron (2008) – 52 minutes

Prix des lycéens au Festival Pariscience 2009

En 2040, raréfaction des énergies fossiles, menace de l'effet de serre, nouveaux moyens de télécommunication pourraient révolutionner nos modes et nos temps de déplacements. Quels liens entretiendrons-nous avec nos véhicules ? À quoi rouleront-ils ? Pour quels motifs ?

Débat avec Denis Baupin, adjoint au maire de Paris, en charge des transports de 2001 à 2008 et actuellement du développement durable, de l'environnement et du plan climat et de Pierre Toulouse, secrétaire général de l’association « Mieux se déplacer à bicyclette » et conseiller municipal à Vanves.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Festival organisé par : 

Ø La Ruche de Vanves : alternatives écologiques et solidaires

Ø Le panier vanvéen (AMAP de Vanves)

dans le cadre de la semaine du développement durable du lycée Michelet

avec le soutien de la Ville de Vanves et de Grand Paris Seine Ouest

Théâtre du lycée Michelet - 5, Rue Jullien - 92170 Vanves

et Cinéma municipal de Vanves - 12 rue Sadi Carnot (séance du mardi)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 10:23
Festival michelet fin

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 22:44

Voici enfin le programme du prochain festival de films sur l'environnement.

Toutes les séances ont lieu au théatre du lycée Michelet, sauf celle du marci qui a lieu au théatre municipal de Vanves.

Samedi 10 avril

® à 14h30, MICROCOSMOS, film documentaire de Claude Nuridsany et Marie Pérennou, suivi d’un goûter
débat sur la biodiversité avec Yann Fradin, président de l'association "espaces"

® à 17h30, UN AVENIR ? A QUEL PRIX…, documentaire de David MARTIN,
débat : " comment agir face au changement climatique?", en présence du réalisateur

® à 20h30, LA TERRE VUE DE LA TERRE, film de Coline SERREAU,
débat : "des solutions locales pour un désordre global", en présence de la réalisatrice

Mardi 13 avril

® à 20h30, LE TEMPS DES GRACES, film documentaire de Dominique Marchais
AU THEATRE MUNICIPAL de Vanves
Débat : "le monde agricole au centre d'interrogations majeures pour l'avenir", en présence de Matthieu Calame, agronome et Jean-Louis Colas, paysan en Seine-et-Marne

Mercredi 14 avril

® à 20h30, DECHETS A MENAGER, film de Cécile COURAUD du CNID,
débat : "comment produire moins de déchets?", en présence d’un représentant du CNIID

Jeudi 15 avril

® à 20h30, SE DEPLACER EN 2040, film de Philippe BARON (prix des lycéens au dernier festival PARISCIENCE)
débat avec Denis Baupin, élu en charge des transports à la mairie de Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 17:54
TRIADIS ETAMPES Dans le camion Triadis, c'est un pré-tri qui est effectué par l'agent de collecte. Les déchets sont ensuite acheminés à Etampes, où un tri plus affiné est réalisé.








Tous les déchets qui sont acceptés par Triadis représentent un danger ou des dangers spécifiques. Ces dangers sont identifiés sur les emballages des produits avec des pictogrammes. Il nous a semblé intéressant de rappeler la signification de ces pictogrammes, qui ont récemment été modifiés.

skull  Toxique  Produits qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée en petites quantités, entraînent la mort ou des effets aigus ou chroniques.
 exclam  Nocif, Irritant
 Produits qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée en petites quantités, entraînent la mort ou des effets aigus ou chroniques. Produits non corrosifs qui en cas de contact ou d'inhalation peuvent provoquer une irritation de la peau et des voies respiratoires, une inflammation des yeux.
 flamme  Inflammable  Produits pouvant s'enflammer facilement en présence d'une source d'inflammation à température ambiante (< 21°C). Produits pouvant s'enflammer très facilement en présence d'une source d'inflammation
 rondflam  Comburant  Produits pouvant favoriser ou activer la combustion d'une substance combustible. Au contact de matériaux d'emballage (papier, carton, bois) ou d'autres substances combustibles, ils peuvent provoquer un incendie.
 pollut  Dangereux pour l'Environnement  Produits qui peuvent présenter un risque immédiat ou différé pour une ou plusieurs composantes de l'environnement (cad capables, par ex de causer des dommages à la faune, à la flore ou de provoquer une pollution des eaux naturelles et de l'air).
 acid  Corrosif  Produits pouvant exercer une action destructive sur les tissus vivants.

Tous les articles de la Ruche sur Triadis :

Reportage sur le camion Triadis
Collecte des déchets toxiques : le camion Triadis enfin à Vanves
Action – Réaction : l’élimination des déchets toxiques à Vanves
La première cyber-action de la Ruche
Pas de mercure dans mes ordures
Déchets toxiques : TRIADIS ne connaît pas le chemin de Vanves

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 17:06
Un nouveau service de collecte des déchets toxiques a été mis en place à Vanves, grâce à la pression de la Ruche (voir la cyber-action à ce sujet). Le camion Triadis passe enfin à Vanves, le deuxième samedi de chaque mois, dans la contre-allée Jullien, avec la déchèterie mobile, de 13h à 16h.
La Ruche s'est rendue sur place ce premier jour de collecte. L'information était bien passée, puisque sans interruption des Vanvéens venaient avec leurs déchets toxiques, bien contents de pouvoir enfin se débarrasser de leurs vieux pots de peinture ou de leurs thermomètres au mercure.
La liste des déchets toxiques que l'on peut apporter est bien plus étendue que celle publiée sur le site de la ville.
Sont acceptés en effet :
- les déchets de la famille des acides : acide chlorhydrique, détartrant cafetière, antirouille, acide sulfurique...;
- les déchets de la famille des bases : soude caustique, potasse, débouche évier...;
- les solvants;
- les produits pâteux : peintures, colles, vernis;
- les aérosols, sauf les bombes anti-agressions;
- les produits phyto-sanitaires : désherbants, fongicides, herbicides, insecticides;
- les déchets de la famille des comburants : engrais, nitrates, phosphates, eau oxygénée, eau de javel;
- les emballages vides souillés;
- les sources lumineuses : tous types;
- les médicaments, hors ceux conditionnés en aérosols;
- les radiographies;
- les extincteurs;
- les piles et batteries;
- les huiles;
- les déchets contenant du mercure comme les anciens thermomètres;
- les déchets non identifiés.
Sont refusés : les déchets explosifs, les déchets radioactifs, les déchets d'activités de soins.

Pour votre sécurité et celle des agents de collecte, il est important de ne jamais jeter de déchets de soins, notamment les seringues, avec les ordures ménagères. Si elles ne sont pas jetées correctement, les aiguilles représentent un danger pour la santé du public et des éboueurs. A Vanves, la collecte se fait au centre de planification.

 P1020145Le Camion Triadis











P1020150Des Vanvéens venus apporter leur déchets










P1020152Des bacs presque pleins une heure après le début de la collecte










P1020149Des thermomètres au mercure










P1020147Les grilles d'aération dans le camion afin de ne pas exposer les agents de  collecte aux émanations des produits









Tous les articles de la Ruche sur Triadis :
Collecte des déchets toxiques : le camion Triadis enfin à Vanves
Action – Réaction : l’élimination des déchets toxiques à Vanves
La première cyber-action de la Ruche
Pas de mercure dans mes ordures
Déchets toxiques : TRIADIS ne connaît pas le chemin de Vanves

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 17:50

Faire entendre sa voix auprès de sa municipalité, pour les citoyens, c’est aussi un moyen d’agir. La Ruche en a fait l’expérience récemment. Voilà comment.

Faisant le constat qu’aucune solution de proximité n’était proposée aux Vanvéens qui souhaitaient se débarrasser proprement de leurs déchets toxiques et notamment du mercure, la Ruche a d’abord entrepris l’organisation d’une collecte ponctuelle de mercure. Nous nous sommes appuyés pour cela sur les méthodes et recommandations du CNIID (Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets) et avons donc contacté les services compétents de l’agglomération Arc de Seine et de la mairie de Vanves. La Direction de l’Espace Public d’Arc de Seine a reçu notre projet avec enthousiasme mais ne pouvait y répondre rapidement par manque de temps à cause de la fusion d’Arc de Seine avec sa voisine Val de Seine.

Pas à court d’idées, la Ruche a décidé d’attaquer la question par un autre angle : la collecte mobile des déchets toxiques. En effet, le camion Triadis, prestation du SYELOM, est présent sur les marchés des villes d’Arc de Seine, sauf à Vanves. Pourquoi ? A cette question soulevée par les élus Verts, Associatifs et citoyens en conseil municipal, il a été répondu qu’aucun besoin n’avait été exprimé (Voir la question et la réponse de la municipalité). La Ruche a donc mis sur pied une « cyber-action », incitant les Vanvéens à réclamer auprès de Monsieur le Maire le passage du camion Triadis à Vanves (voir la cyber-action).

Quelques jours après, la mairie nous a informés de la décision prise en conseil communautaire d’ajouter Vanves à la tournée du camion Triadis dès le début 2010. Voilà le second souhait de la Ruche complètement satisfait. Concernant la collecte du mercure spécifiquement, il n’est pas encore sûr que le seul passage du camion Triadis suffise pour que les Vanvéens se débarassent massivement de leur objets contenant du mercure. Il faudra peut-être envisager une communication sur le sujet sans pour autant organiser une journée de collecte. Le premier objectif est donc partiellement rempli et il est donc important de rester vigilants sur ce point.

Cette expérience autour de la collecte des déchets toxiques a soulevé un débat au sein de la Ruche dont la question centrale est « les associations ont-elles vocation à se substituer aux collectivités locales lorsque celles-ci ne remplissent pas leur mission de service public ? ». Pour certains membres de la Ruche, organiser une action comme une collecte de mercure risque de dégager la municipalité et l’agglomération de leurs responsabilités. Qu’une association sans moyens financiers prenne en charge des actions normalement financées par les impôts payés par les citoyens pose également problème. Pour d’autres membres, il s’agit de prendre momentanément la place de la collectivité pour mettre cette dernière face à ses manques de façon visible pour les autres citoyens et ainsi interpeller les consciences. Il est vrai que, dans cette démarche, si la municipalité, l’agglomération ou l’état ne prend pas le relai, l’action est un échec. C’est un risque qui peut valoir le coût. Pour cette fois, les faits ontr éconcilié les deux avis puisque la collectivité a réagi avant même la mise en place de l’opération de collecte de mercure. Ceci montre en tous cas qu’il est de la responsabilité des citoyens d’alerter les collectivités locales de leurs insuffisances, qu’elles soient le fruit de choix politiques, de mauvaise volonté ou de simple négligence. La réaction peut être immédiate ou nécessiter un combat plus soutenu. Dans certains cas, l’intervention des citoyens à travers ou non des associations s’avère très efficace.

Sur la gestion des déchets, à Vanves ou ailleurs, consultez les autres articles de la Ruche :
La première cyber-action de la Ruche
Débat public autour du centre de traitement des déchets ménagers d’Ivry/Paris XIII
Résidus de médicaments : plongée en eaux troubles
Une nouvelle campagne sur la réduction de déchets
Pas de mercure dans mes ordures
A vanves : recyclez vos paires de lunettes et faîtes une bonne action
Stop aux déchets : plus de 300 foyers ont participé à l'opération menée en Haute Savoie
Déchets toxiques : TRIADIS ne connaît pas le chemin de Vanves
Donner au lieu de jeter
Soirée-débat à Vanves : la réduction des déchets d'emballage : les exposés
Soirée-débat à Vanves : la réduction des déchets d'emballage
Plus d’actions pour moins de déchets
Comment faire du compost ou du lombri-compost ?
Deuxième opération déballage, l'article du Parisien
Testez vos connaissances et vos réflexes anti-déchets
Deuxième opération déballage, la pétition
Deuxième opération déballage : un vrai succès
Gestion des déchets à Vanves : peut mieux faire !
Un week-end de réflexion autour des emballages
Faites un geste pour l'environnement ! Compostez votre sapin de Noël !
A la recherche de "Ma déchèterie mobile"...
Une raison de plus de recycler ses déchets verts
Suivi de l'action déballage du 7 juin 2008 : lettre à Intermarché
Les Vanvéens emballés par la Ruche !
Recycler, c’est bien, produire moins de déchets, c’est mieux

L'album photo de l'action déballage du 7 juin 2008

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 17:43

Que faites- vous de vos pots de peinture vides, de vos restes de détergent, acides, antirouille, batterie de voiture, insecticides, radiographies, thermomètres à mercure… ?
Comme beaucoup d’entre nous à Vanves, vous les jetez à la poubelle, vous les versez dans les toilettes, vous les déposez sur le trottoir avec les encombrants… vous les emmenez peut-être à « Ma  déchèterie mobile » où ils ne sont pas acceptés.
Il existe pourtant une solution adaptée pour ces déchets toxiques dans les communes autour de Vanves : le camion Triadis. Plusieurs fois par mois dans les communes d’Issy-les-Moulineaux , de Meudon, de Chaville et de Ville d’Avray, ce camion stationne sur les places de marché ou devant la Poste pour que les habitants y amènent leurs déchets toxiques (spécifiquement).
Pourquoi Vanves ne bénéficie-t-elle pas de ce service, alors que, rappelons-le, les Vanvéens paient la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) la plus élevée de la communauté d’agglo ? Et que Monsieur le Maire est également vice président d’Arc de Seine en charge de l’environnement, circulation, voirie, achat public et travaux…. (l’adage dit bien que c’est le bottier qui est le plus mal chaussé).

Cette question a été posée récemment lors d’un conseil municipal par les élus VAC (voir la question et la réponse de la municipalité). La seule réponse de Monsieur Roche, adjoint en charge des espaces publics et espaces verts est qu’il n’y a pas de demande de la part des habitants ! La mairie applique le principe de l’offre et de la demande à une question aussi cruciale pour la santé des citoyens et la préservation de l’environnement ? Soit, alors exprimons la demande !

Envoyez un courriel, un courrier, téléphonez à la permanence de Mr Gauducheau (Jeudi 10 décembre : 18h - 20h au 0 805 100 336),  posez la question en conseil de quartier… et faites suivre ce message au plus grand nombre possible de Vanvéens. Pour être plus efficaces, nous vous demandons d’exprimer avant le 31 décembre votre demande pour le passage du camion Triadis.

La Ruche vous propose un courrier type que vous pouvez envoyer tel quel ou modifier à votre guise :

Monsieur le Maire et Vice-Président d'Arc de Seine, Monsieur l'Adjoint en charge de l'environnement, Mesdames et Messieurs de la municipalité de Vanves,
aucune solution n'est actuellement offerte aux Vanvéens pour se débarrasser de leurs déchets toxiques : vieux pots de peinture, batteries de voitures, acides en tous genres, insecticides et autres pesticides, etc.
Que dois-je en faire? Les jeter dans mon évier ou mes toilettes, les déposer sur le trottoir, les abandonner dans la nature, ...? Malheureusement, "Ma Déchetterie Mobile", par ailleurs très utile, ne les accepte pas.
Les communes d’Arc-de-Seine ont mis en place un service qui correspond à ce besoin : le camion Triadis. Sauf Vanves…
Je vous demande donc d'étudier la possibilité de sa mise en place dans notre commune dans les meilleurs délais afin de protéger la santé de tous et la qualité de notre environnement qui, à ce qu'il semble, vous préoccupent tout particulièrement.

C’est simple : recopiez ce texte et collez-le dans le formulaire de contact du site de la mairie ici :
http://www.ville- vanves.fr/ article.php3? id_article= 1132.
(Vous pouvez aussi envoyer un courriel à bernardgauducheau@ ville-vanves. fr).

Pour en savoir plus sur Triadis : http://www.agglo- arcdeseine. fr/dechets- et-proprete/ comment-jeter/ que-faire- de-vos-dechets- speciaux- peintures- huiles-neons- batteries

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 22:42

L'activité Escalade de La Ruche redémarre le 9 novembre, c'est à dire le premier lundi après les vacances de la Toussaint.

Si vous êtes intéressés, rendez-vous le lundi 9 novembre à 18h30 devant le 10 Bd du Lycée à Vanves. Ou contactez-nous : laruchedevanves@yahoo.fr

Infos et tarifs de l'activité


Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 09:06

Parmi ses activités, la Ruche, grâce à ses membres, participe à différentes instances consultatives vanvéennes :  Conseil de quartier du Centre Saint-Rémy, Comité consultatif "Sécurité, circulation et stationnement", Comité consultatif Environnement et développement durable"...

Jeudi 17 septembre avait lieu la réunion de rentrée du Conseil de quartier du Centre Saint-Rémy. Divers sujets ont été évoqués, dont une permanence du Conseil environ tous les deux mois, dans les différents cafés du secteur.

Mais deux points ont particulièrement intéressé la Ruche :

- Les travaux à Cabourg et les navettes pour les écoles

Les propositions de Pédibus n'ont pas bien fonctionné auprès des parents (mauvaise communication de la mairie ou mauvaise volonté des parents, nous n'avons pas les éléments pour juger) et des navettes bus ont donc été mises en place pour effectuer Cabourg-boulevard du lycée, matin et soir (500m à pied...). Nous pensons à la Ruche que c'est une décision regrettable, pour différentes raisons :

- c'est une décision qui va à l'encontre de la réduction des gaz à effet de serre, sans compter les coûts non négligeables qu'elle engendre, supportés par l'ensemble des vanvéens,

- la rue Frattacci (dans laquelle donne l'aire de jeux d'une crèche) est déjà suffisament polluée, ce n'est pas la peine d'en rajouter,

- enfin, les écoliers qui marchent pour se rendre à l'école arrivent détendus. L'exercice favorise leur concentration et leur disponibilité intellectuelle. Marcher une demi-heure par jour correspond au temps d'activité physique recommandé pour réduire les risques de surcharge pondérale.

Le pédibus était donc une décision de bon sens, bonne pour les enfants,  bonne pour l'environnement, bonne pour l'ensemble des vanvéens. De plus, de nombreux outils et d'aide existent pour mettre en place de vrais plans de déplacements scolaires, développés par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) qui se trouve, rappellons-le, à Vanves. Pourquoi s'en priver ? Nous espérons que la municipalité va essayer de convaincre les parents que c'est la bonne solution.

Voir le site de l'ADEME qui aide les collectivités à mettre en place l'écomobilité scolaire

- La première zone de rencontre va voir le jour à Vanves

La Ruche en avait beaucoup parlé, lors de différentes instances de consultation, l'Association Vanves en roue libre (association de promotion du vélo)  également, et des articles ont été publiés dans leurs blogs respectifs.

Voir l'article de la Ruche à ce sujet

Voir les articles de Vanves en roue libre à ce sujet :
Ca avance!
Nouveaux panneaux
Marie en rêve...Metz l'a fait!...
Vanves en zone 30....ça roule?.....

La Municipalité s'est donc décidée. La première zone de rencontre sera rue de l'église, en zone 20, le stationnement est supprimé et des barrières seront mises en place pour l'empêcher. Bernard Roche, élu vanvéen et président du conseil de quartier, n'a pas su nous dire si il y aurait un contre-sens cyclable. Cependant les contresens sont de droit dans les zones de rencontre, sauf arrêté  motivé contraire du Maire.
 Les remarques de la Ruche sur ce projet :

- c'est un premier pas, mais une rue seulement, cela n'a pas grand sens. La Ruche proposait  au mois de janvier  que le dispositif s'installe entre la place de la République, la place Kennedy et la place Maréchal de Lattre de Tassigny,

- zone 20, c'est bien, zone 15, c'est mieux,

- rien de prévu au niveau végétal, c'est dommage car la rue est très minérale.  Nous avons parlé de Rennes et de la mise en place de trottoirs végétalisés (voir l'article de la Ruche à ce sujet). Ce serait l'occasion d'expérimenter cette démarche aussi bien écologique qu'esthétique, pour inciter les habitants à planter des végétaux le long de leur maison, sur le trottoir.

Les autres articles de la Ruche sur les instances de participation locale
Comité consultatif Environnement et développement durable du 23 mars 2009 - Compte-rendu de la municipalité
Comité consultatif Environnement et développement durable du 23 mars 2009 - Réponse du maire 
Comité consultatif Environnement et développement durable du 23 mars 2009 - lettre au maire de Vanves 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 22:14
La Ruche aimerait mettre en place une action de récupération du mercure à Vanves.
Voici le courrier envoyé au président d'Arc-de-Seine, et en copie à Mr Gauducheau, maire de Vanves.

Monsieur le président, Monsieur le maire,

Le mercure est une substance hautement toxique et notre association insiste sur la nécessité urgente de mettre fin aux usages du mercure dès lors que des produits ou technologies de substitution existent. Si dans l’Union européenne, ce métal lourd fait de nos jours l’objet de nombreuses restrictions de mise sur le marché, de nombreux biens contenant cette substance restent dispersés dans la société.

Nous nous permettons aujourd’hui de vous proposer de collaborer pour une collecte ponctuelle de mercure à destination des particuliers en octobre ou novembre 2009. Une telle initiative permettra à nos concitoyens de se débarrasser gratuitement de vieux thermomètres médicaux à mercure, flacons ou baromètres à mercure… qu’ils stockent souvent chez eux faute de connaissance d’un exutoire adapté et qu'ils finissent par casser et/ou jeter dans la poubelle.

Plus généralement, nous estimons qu’une collecte de mercure constitue un bon moyen de sensibiliser le citoyen sur l’importance de trier les différents déchets dangereux que l’on peut trouver chez soi - pour réduire la toxicité des ordures ménagères résiduelles.

Cette action ne pourra se monter qu’avec votre soutien notamment pour ce qui relève de la mise en place du dispositif logistique et de sécurité (bac d’entreposage, kit d’intervention en cas d’incident…), du transport et des coûts liés au traitement des déchets mercuriels par une entreprise spécialisée.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute question relative ou une rencontre pour discuter des détails d’une telle collecte ponctuelle de mercure.

Veuillez agréer, Monsieur le président, nos salutations distinguées.

Sophie Aubin, présidente de la Ruche

Cette action est soutenue par le CNIID (centre national d'information indépendante sur les déchets), qui aide les associations de terrain à lutter contre les décharges toxiques, les incinérateurs, les déchets de toutes sortes: www.cniid.org/

Sur la gestion des déchets, à Vanves ou ailleurs, consultez les autres articles de la Ruche :

A vanves : recyclez vos paires de lunettes et faîtes une bonne action
Stop aux déchets : plus de 300 foyers ont participé à l'opération menée en Haute Savoie
Déchets toxiques : TRIADIS ne connaît pas le chemin de Vanves
Donner au lieu de jeter
Soirée-débat à Vanves : la réduction des déchets d'emballage : les exposés
Soirée-débat à Vanves : la réduction des déchets d'emballage
Plus d’actions pour moins de déchets
Comment faire du compost ou du lombri-compost ?
Deuxième opération déballage, l'article du Parisien
Testez vos connaissances et vos réflexes anti-déchets
Deuxième opération déballage, la pétition
Deuxième opération déballage : un vrai succès
Gestion des déchets à Vanves : peut mieux faire !
Un week-end de réflexion autour des emballages
Faites un geste pour l'environnement ! Compostez votre sapin de Noël !
A la recherche de "Ma déchèterie mobile"...
Une raison de plus de recycler ses déchets verts
Suivi de l'action déballage du 7 juin 2008 : lettre à Intermarché
Les Vanvéens emballés par la Ruche !
Recycler, c’est bien, produire moins de déchets, c’est mieux

L'album photo de l'action déballage du 7 juin 2008

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Actions de la Ruche
commenter cet article

Les actualités de la Ruche

Recherche

Liens