En mars, 3ème Festival Cinéma écologie à Vanves - Le blog de La ruche (alternatives écologiques et solidaires à Vanves)
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 14:50

Affiche 2011 Retouche LogosCette année, le festival change de nom: "Cinéma - écologie". L'environnement est bien sûr toujours au centre de la programmation et des débats mais les organisateurs souhaitaient aussi l'aborder dans ses liens avec la société. C'est bien ce qu'est l'écologie: les relations non seulement entre les hommes et la nature mais également des hommes entre eux.

 

Au théâtre du lycée Michelet

Samedi 26 mars, 14h30 Séance jeunesse :

Nuages au Paradis

de Gilliane Le Gallic et Christopher Horner- 75 mn

Un documentaire sur le plus petit pays du monde après le Vatican : la microscopique Tuvalu, première nation menacée de disparition par les effets du réchauffement de la planète, des changements climatiques.

Débat avec un représentant de l’association de défense de l’île de Tuvalu. Le débat sera suivi d’un goûter.

Samedi 26 mars, 20h30

Small is beautiful

de Agnès Fouilleux (2010) – 116 mn

Pourquoi, comment et au profit de qui la production agricole s'est-elle industrialisée au point de désertifier les campagnes, d'empoisonner l'eau et les sols, de stériliser les paysages, de confisquer les semences et d'affamer des millions de paysans dans le monde ? Le bon sens paysan a été remplacé par des logiques marchandes, qu'une poignée d'entreprises multinationales a réussi à imposer en prenant le pouvoir jusqu'au plus haut niveau. Les petites fermes polyvalentes et autonomes des paysans d'hier ont laissé place à d'immenses "exploitations" qui portent bien leur nom...

Débat avec Matthieu Calame, agriculteur biologique et ingénieur agronome Fondation Charles Léopold Mayer pour Le progrès de l’Homme Dernière publication : « La tourmente alimentaire, pour une politique agricole mondiale »

 

Cinéma Municipal de Vanves Mardi 29 mars, 20h30,

Severn, la voix de nos enfants

de Jean-Paul Jaud (2010) – 120 mn

 En 1992, au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, Severn Cullis-Suzuki, une enfant de 12 ans interpellait les dirigeants du monde entier sur la situation humanitaire et écologique de la planète.En 2009, Severn est une jeune femme de 29 ans qui s'apprête à donner naissance à son premier enfant. Ce long-métrage documentaire propose une mise en regard du discours de Severn en 1992 avec la vision qu'elle porte sur le monde en 2009. Que s'est-il passé depuis 18 ans ? Quels sont les engagements environnementaux qui ont été tenus ? A quelles urgences et nouveaux défis le monde doit-il faire face ?

Débat avec Sjoerd Wartena paysan retraité, fondateur de l’association ‘Terres de Liens »

 

Théâtre du Lycée Michelet,  Mercredi 30 mars, 20h30

 Moi, la finance et le développement durable

 de Jocelyne Lemaire Darnaud (2010) – 94 mn

Des brokers, un magicien,des analystes financiers, un chat qui pense, des syndicalistes, un économiste hétérodoxe, une bonne sœur, des ONG, un économiste jésuite, des banquiers, un colibri, un scorpion sur le dos d’une grenouille répondent aux interrogations d’une ménagère de plus de cinquante ans qui se sert de son temps de cerveau enfin disponible pour titiller la Finance sur sa responsabilité face au développement durable. (…) Cette enquête à pour but de permettre à chacun d’entre nous, de prendre conscience de sa place dans le jeu financier et du contre pouvoir que l’on peut exercer et ainsi faire bouger les choses.

Débat avec Jacky Blanc président du directoire de la NEF, coopérative de finances solidaires

Théâtre du Lycée Michelet, Jeudi 31 mars, 20h30

La mise à mort du travail

de Jean-Robert Viallet (2009) –

Episode : l'aliénation, 90 mn

Dans un monde où l'économie n'est plus au service de l'homme mais l'homme au service de l'économie, les objectifs de productivité et les méthodes de management poussent les salariés jusqu'au bout de leurs limites. Jamais maladies, accidents du travail, souffrances physiques et psychologiques n'ont atteint un tel niveau. Des histoires d'hommes et de femmes chez les psychologues ou les médecins du travail, à l'Inspection du Travail ou au conseil des prud'hommes qui nous révèlent combien il est urgent de repenser l'organisation du travail.

Débat avec Dominique Méda, sociologue, directrice de recherches au Centre d'Etudes de l'Emploi

Partager cet article

Repost0

commentaires

Les actualités de la Ruche

Recherche

Liens