Après un test concluant à Aix-en-Provence, les étudiants ont leur Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) - Le blog de La ruche (alternatives écologiques et solidaires à Vanves)
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 13:47

Un panier de fruits et légumes à un prix inférieur à celui d’un paquet de cigarettes. C’est ce que proposera dès la rentrée 2008 l’association « Fac verte Aix Marseille » à une cinquantaine d’étudiants d’Aix-en-Provence. L’idée est de développer une Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) à la mesure de l’appétit et du   budget des étudiants et de promouvoir l’écologie en milieu universitaire.

Enjeux et objectifs :  Un étudiant consacre 37 % de son budget à la nourriture, soit en moyenne 190 € par mois (source : Enquête 2006 de l’OVE – Observatoire national de la vie étudiante). En Amap, un panier de 2,5 kg à 3 kg pour une personne et une semaine coûte environ 10 € (source : Alliance Paysans-Ecologistes -Consommateurs) . Au-delà de permettre à des étudiants de s’approvisionner en produits locaux, de qualité et de saison à moindre coût, l’initiative tente de les amener à agir pour l’environnement en privilégiant des modes de consommation responsables.

Actions et modalités : Durant l’année universitaire 2007-2008, des étudiants de l’association « Fac verte Aix/Marseille » ont testé un projet d’Amap étudiante. Le principe : chaque semaine, l’association achète quatre paniers pour quatre personnes à une Amap « classique » et en divise par quatre le contenu et le prix. Les paniers ainsi adaptés à une personne seule sont revendus à 16 étudiants volontaires pour 4,50 € (à peine le prix d’un paquet de cigarettes). Parmi ces étudiants, certains sont titulaires, c’est-à-dire qu’ils se sont engagés à prendre 18 paniers sur l’année. D’autres sont suppléants et prennent un panier occasionnellement, quand un titulaire ne prend pas le sien. La distribution a lieu dans un local en centre ville, accessible à pied pour les étudiants. Ces derniers peuvent payer à la semaine ou au mois.

Partenaires : Région Paca, Université Paul Cézanne, Aix-en-Provence, Université de la Méditerranée, Marseille

Résultats : Au cours de cette phase test, les étudiants-bénéficiaire s se sont montrés assidus. L’opération a prouvé sa faisabilité et sa viabilité financière. A la rentrée 2008, l’Amap sera lancée officiellement. Un partenariat avec des producteurs de fruits et légumes, de pain et d’œufs doit être mis en place afin de permettre aux étudiants d’adopter une alimentation diversifiée et équilibrée. 50 étudiants devraient en bénéficier à Aix-en-Provence, avant l’ouverture possible d’une antenne à Marseille.


Zoom : A la différence d’une Amap classique, celle-ci libère les étudiants de deux contraintes. Ils n’ont pas à avancer d’argent et le système titulaires/supplé ant leur permet occasionnellement de ne pas prendre de panier.

Pour en savoir plus :  Jérôme Chevalier, responsable de la communication pour la Maison de la nature et de l’environnement des Bouches du Rhône, communication@ mne13.org

Partager cet article

Repost 0
Published by La ruche de Vanves - dans Que se passe-t-il en France
commenter cet article

commentaires

Les actualités de la Ruche

Recherche

Liens